Aller au contenu

Où acheter un utilitaire d’occasion ?

  • par

Les utilitaires d’occasion sont l’outil de travail indispensable pour tout artisan.

Que ce soit pour sa capacité de chargement, ses aménagements spécifiques, ou son volume utile, il est configurable à volonté et s’adapte à tous les besoins. Ses caractéristiques ainsi que sa fiabilité en font l’outil très recherché dans le marché des véhicules d’occasions.

Où acheter son utilitaire d’occasion ?

Désormais, vous avez besoin d’acheter votre utilitaire d’occasion. Mais vous vous posez des questions : qui peut acheter un véhicule utilitaire d’occasion et à qui acheter ce véhicule ? Pour cela, il faut trouver quelqu’un de sérieux, avec un véhicule qualitatif, tout en conservant les avantages financiers que nous offre l’achat d’un véhicule d’occasion. Où acheter son utilitaire d’occasion ?

Leboncoin

Tout d’abord, nous pensons à la plateforme Leboncoin, celle-ci est incontournable concernant l’occasion en France. Très efficace lors de ses échanges commerciaux entre particuliers. Il est possible de prendre contact directement le vendeur, et négocier avec lui. Mais nous aurons forcément besoin de nous déplacer physiquement pour nous faire une idée de l’état du véhicule utilitaire. Hélas, les escroqueries Leboncoin sont fréquentes et les risques nombreux, on ne sait pas comment cela se passera à l’avance.

Leboncoin

Revendeurs et concessionnaires

Votre garagiste habituel peut également être un revendeur. Il rachète l’utilitaire de ses clients, puis il effectue l’entretien pour la mise en vente. Ce moyen d’achat permet d’être sûr de la qualité du fourgon dont on devient propriétaire. Ils sont régulièrement liés avec le constructeur (Citroën, Renault, Fiat, Ford…) par un contrat de concession. Il est possible qu’il soit lié à un seul ce constructeur, ceci est une concession exclusive dans l’autre, cas il sera affilié à plusieurs fabricants.

Les constructeurs

Les constructeurs, ont leur réseau de véhicules d’occasions. Ils vendent les reprises de leur marque. Tout comme pour votre garagiste, le véhicule est révisé et fiable. Vous pouvez par la même occasion obtenir une prime à la reprise de votre ancien véhicule diesel ou essence, boîte manuelle ou automatique, tout véhicule est concerné. Ce mode d’achat augmente le tarif du véhicule du fait de la remise en état du fourgon ainsi que de la marge de concession. Un véhicule utilitaire fourgon ancien peut être repris à très bas prix.

Les intermédiaires

Cette solution consiste à prendre un intermédiaire qui vous aide dans la démarche. Il peut inspecter le véhicule, démarcher des vendeurs, s’occuper de la logistique pour rapatrier le fourgon… Des intermédiaires proposent un ensemble de services dans ce sens. Ceux-ci proposent un grand nombre d’utilitaires d’occasion, diesel ou essence. Ils s’engagent à fournir des véhicules de qualité et une transaction sécurisée. Une garantie de 6 mois est offerte et peut être prolongée. Vous effectuez une transaction fiable, en toute confiance.

Pour acheter un utilitaire, le marché de l’occasion est très propice niveau prix. Une fois ses besoins ciblés, il faut trouver un modèle qui convienne : Citroën Berlingo, Renault Trafic, Fiat Ducato ou encore Ford Transit. Même si, acheter d’occasion donne un certain nombre d’avantages, il faut porter attention aux escroqueries en tous genres. C’est pourquoi un professionnel est un atout considérable pour la vente ou l’achat de véhicules.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter

Lorsqu’il est nommé « utilitaire léger » cela signifie que le poids du fourgon n’excède pas 3,5 tonnes en charge (PTAC, F2) pour le transport de marchandises. Il a la mention N1 en case J (catégorie du véhicule), de genre CTTE (camionnette), J.1 (genre national), Fourgon en J.3 (carrosserie) sur le certificat d’immatriculation (ex-carte grise). Cette catégorie englobe les véhicules dépourvus de places arrière (les voitures de société à deux places en font donc partie), mais pas les minibus, terme qui désigne les utilitaires légers aménagés en huit ou neuf places, eux sont des VP, comme les voitures.

Si vous souhaitez de tracter une remorque, le PTAC ne doit pas excéder 3,5 tonnes pour le détenteur d’un permis B.

Le contrôle technique

Il n’en est pas de même que pour une voiture, il ne s’effectue pas tous les deux ans mais chaque année, en alternant contrôle technique complet et contrôle de la pollution chaque année. Le premier contrôle doit avoir lieu dans les six mois précédant le quatrième anniversaire. Accompagné d’un contrôle complémentaire des émissions polluantes (CO2 pour les essences, opacité des fumées pour les diesels…), à réaliser entre le onzième et le douzième mois suivant l’examen périodique. Pour la revente, la règle est la même que pour les voitures : le dernier contrôle technique doit dater de moins de 6 mois le jour de l’achat d’un véhicule de plus de 4 ans.

L’entretien

S’agissant de véhicules destinés aux professionnels, ils roulent énormément, la périodicité d’entretien des utilitaires légers est donc souvent plus importante que pour les voitures. Une auto a besoin d’un passage au garage tous les ans (ou tous les 15 000 à 20 000 Km), un utilitaire attendra deux ans (et 30 000 à 40 000 Km). Si vous ne faites pas trop de kilomètres, regardez plutôt les préconisations de durée et non de kilométrage. Par contre, les conditions d’utilisation, souvent plus sévères, impliquent une longévité des pièces inférieure à celle d’une voiture, d’où un barème de prise en charge plus strict en cas de litige avec le constructeur.

Les points à vérifier

Comme ce sont des véhicules majoritairement à usage professionnel, les utilitaires peuvent souffrir. Il vaut mieux privilégier une première main au carnet d’entretien à jour, plutôt qu’une quatrième main sans suivi. Souvent outil de travail principal, nombre de ces véhicules ont été bichonnés par des artisans qui ne voulaient pas que leur fourgon tombe en panne.

Inversement, pour les fourgons de livraison rachetés à des parcs, comme But, La poste ou Amazon, souvent malmenés, sont à éviter.

Pour la mécanique, en dehors des vérifications classiques (fumées, fuites, à-coups…), portez attention à l’état de l’embrayage (broutage au démarrage, patinage à l’accélération), très sollicité par les courts trajets et les fortes charges. Examinez l’état des sièges, ce qui peut révéler le nombre de passages dans le véhicule.

Concernant la carrosserie, vérifiez les portes arrière, surtout les charnières, tout comme le seuil. Regardez la zone de chargement, vérifiez qu’il ne manque aucune des protections, portez attention aux chocs sur les panneaux de carrosserie aussi.

En résumé, pour l’achat de votre véhicule utilitaire type fourgon, il y a plusieurs possibilités. Que ce soit un véhicule diesel ou plutôt BlueHDi, boîte manuelle ou auto, de la marque Citroën, Renault ou Fiat, votre voiture est essentiel pour votre business. Comme cité ci-dessus, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

– Leboncoin est moins onéreux concernant le prix de vente, mais attention supercheries.
– Revendeurs et concessionnaires sont fiables, une garantie est souvent possible, la voiture est révisée, mais le prix est souvent plus élevé.
– Les intermédiaires vous aident dans vos démarches, inspections du véhicule, logistiques, papiers, conseils et garantie de 6 mois et extension possible.

Désormais, vous avez les clés en main pour démarrer votre futur utilitaire, sera-t-il un Citroën Berlingo ou un Renault Trafic ? Faites votre choix !