Les enjeux et perspectives des véhicules utilitaires électriques

Face aux défis environnementaux et à la volonté de réduire les émissions de gaz à effet de serre, les véhicules utilitaires électriques s'imposent comme une solution d'avenir pour les entreprises et les collectivités. Cependant, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour assurer leur adoption massive et le développement de cette technologie dans le parc automobile français.

La question de l'autonomie

L'autonomie est sans doute l'un des principaux freins à l'adoption d'un véhicule utilitaire électrique. En effet, il faut pouvoir accomplir les longs trajets avec son véhicule professionnel sans craindre de ne pas disposer d'une autonomie suffisante. Les constructeurs automobiles continuent donc à développer des batteries plus performantes pour répondre à cette problématique.

Des progrès significatifs

Aujourd'hui, on note déjà des améliorations notables de l'autonomie des véhicules utilitaires électriques. Certains modèles peuvent ainsi rouler jusqu'à 300 km en conditions réelles grâce à l'étendue de leurs batteries lithium-ion, permettant aux professionnels de réaliser leurs tournées quotidiennes en toute sérénité.

La modularité au service de l'autonomie

Le format des batteries peut également être adapté selon les besoins des utilisateurs. Ainsi, certains véhicules utilitaires électriques proposent plusieurs packs de puissance pour choisir l'autonomie souhaitée, offrant ainsi la possibilité à chaque utilisateur de s'équiper en fonction de ses habitudes et de son domaine d'activité.

Le temps de recharge des véhicules utilitaires électriques

L'un des obstacles majeurs à l'adoption des véhicules utilitaires électriques reste le temps nécessaire pour recharger la batterie. Selon les infrastructures disponibles et la capacité de la batterie, cette durée de recharge peut être réduite grâce aux solutions de charge rapide qui se développent progressivement.

Les différents modes de recharge

  • La recharge domestique : Effectuée à partir d'une prise de courant classique, cette solution présente l'avantage de la simplicité et de l'accessibilité. Toutefois, elle nécessite un temps de recharge plus long, pouvant aller jusqu'à 12 heures selon les modèles de véhicules et leur niveau de batterie.
  • La recharge en entreprise : Les entreprises peuvent installer des bornes de recharge sur le parking de leurs locaux, permettant ainsi une recharge rapide et pratique pendant que les employés travaillent ou que les véhicules sont stationnés.
  • Les stations de recharge publiques : De plus en plus fréquentes dans les villes, ces stations de recharge peuvent proposer différentes vitesses de charge, allant de quelques heures (7 kW) à quelques dizaines de minutes (50 kW) pour les véhicules compatibles.

Le développement du réseau de recharge rapide

Pour faciliter le déploiement des véhicules utilitaires électriques, il est essentiel de développer un réseau de recharge performant. La France s'est engagée dans cette voie avec la mise en place du plan "Advenir", qui prévoit l'installation de plus de 30 000 bornes de charge rapide d'ici 2025.

Borne recharge fourgon electrique

L'impact de la vignette Crit’Air sur les véhicules utilitaires électriques

La prise de conscience de l'urgence environnementale a conduit à la mise en place de restrictions de circulation pour les véhicules les plus polluants, notamment dans les grandes villes françaises. Avec la vignette Crit'Air, les véhicules sont classés en fonction de leur niveau d'émission et certaines zones sont réservées aux véhicules les moins polluants.

Les avantages pour les véhicules électriques

Les propriétaires de véhicules utilitaires électriques bénéficient de nombreux avantages grâce à leur vignette Crit'Air de catégorie 0 :

  • Accès autorisé à toutes les zones à faibles émissions (ZFE) mises en place par les municipalités,
  • Stationnement gratuit ou à tarif réduit dans certaines villes,
  • Possibilité de circuler lors des pics de pollution et lorsque les restrictions de circulation sont mises en place.

Ces atouts peuvent représenter un réel avantage concurrentiel pour les entreprises optant pour des véhicules utilitaires électriques, puisqu'elles peuvent ainsi éviter les contraintes liées aux restrictions de circulation dans les zones urbaines.

Fourgon electrique

Perspectives d'avenir pour les véhicules utilitaires électriques

Ces enjeux étant pris en compte et résolus progressivement par l'ensemble des acteurs de la mobilité, on peut s'attendre à une adoption croissante des véhicules utilitaires électriques dans les années à venir. Les législations locales et nationales incitant à tendre vers une réduction des émissions polluantes seront également un moteur pour renforcer cette tendance.

La baisse des coûts d'acquisition et d'utilisation

Au-delà des problématiques techniques, un autre frein à l'adoption massive de ces véhicules est leur prix d'achat souvent supérieur à celui des modèles thermiques. Toutefois, le marché de l'électromobilité étant en plein essor, il est fort probable que cet écart diminue au fur et à mesure que les économies d'échelle permettront de réduire les coûts de production et donc les tarifs proposés aux clients.

De plus, il convient de prendre en compte le coût d'utilisation global sur la durée de vie du véhicule, qui peut être largement inférieur à celui des véhicules thermiques : moins de frais d'entretien, coût du "carburant" électrique moindre, avantages financiers liés à la vignette Crit'Air… Autant de facteurs pouvant contribuer à rendre les véhicules utilitaires électriques plus attractifs à long terme.